L’ostéopathie

L’ostéopathie vise à rétablir
l’homéostasie* au sein de l’organisme.

*capacité d’un système à conserver son équilibre de fonctionnement

Lors de la vie de tous les jours le corps d’un patient est sujet à diverses perturbations allant du simple coup, en passant par de mauvaises postures…

Toutes ces perturbations vont entrainer une perte de l’homéostasie et donc de ce fait entrainer divers signes. On pourra par exemple trouver des douleurs articulaires, des douleurs viscérales, une irritabilité, des infections à répétitions, une fatigabilité excessive…

Étymologie :

L’ostéopathie vient de la combinaison de 2 mots grecs :

Ostéo : Ostéon qui signifie l’os, peut être ici pris de manière plus globale et se rapporter à la notion de densité. En effet, les premiers à utiliser ce terme étaient les anglo-saxons avec le terme “ostéopathy”. Or il faut noter, que “os” en anglais se traduit par “bone”. C’est assez paradoxal et surtout cela montre que l’ostéopathie ne concerne pas uniquement le tissu osseux.
Pathie : provient du mot pathos qui signifie souffrance.

osteopathe osteo metz moselle lorraine loraine medecine doux douce simon marx thionville pas cher sportif handicap enfant nourrisson sport entre prise personnes agees femmes enceintes adultes

Définition :

Pour rappel, l’ostéopathie est une médecine manuelle répertoriée par l’OMS exercée par des praticiens diplômés, une médecine de première intention (c’est à dire sans ordonnance du médecin généraliste), complémentaire à la médecine traditionnelle.

Elle a été créée en 1874 aux Etats-Unis par le Dr Andrew Taylor Still (1828-1917).

Il a défini plusieurs concepts (5) qui servent actuellement les ostéopathes. C’est une thérapie essentiellement basée sur des techniques manuelles. L’ostéopathe va diagnostiquer et traiter les dysfonctions des différentes structures du corps (os, muscles, ligaments, organes, viscères, tendons, fascias…) qui pourraient à terme entrainer des douleurs.

Still a donc défini 5 principes, qu’on appelle plus généralement les 5 principes de Still

  • Principe de globalité
    C’est un des fondements même de l’ostéopathie. Il va considérer l’individu comme un tout et ne pas s’intéresser uniquement à une zone. Mais surtout à tout l’historique du patient.
    C’est ce que l’on appelle une médecine holistique.
  • Principe de l’interdépendance structure/fonction
    Ce principe, très biomécanique, s’établit dans le cadre d’une interdépendance de la structure et de la fonction reposant sur le principe de globalité. Il faut y comprendre que chaque fonction dépend de la structure et inversement.
  • Principe de “la vie c’est le mouvement”
    Pour que les lois physiologiques puissent s’appliquer partout dans le corps, il faut que ces structures puissent se mobiliser sans contraintes.
  • Principe de l’auto-guérison
    Hormis les traumatismes importants ou les troubles non fonctionnels, le corps qui est soumis à un désequilibre perd son pouvoir d’auto-guérison. Il peut le récupérer une fois les blocages éliminés laissant toute la liberté au corps pour retrouver l’homéostasie. En effet l’organisme possède toutes les ressources nécessaires pour retrouver la santé.
  • Principe de la loi de l’artère
    Ce principe explique l’importance capitale d’une bonne circulation artérielle, veineuse, lymphatique et nerveuse. Cela aura pour but de fournir aux cellules du corps les nutriments, le drainage, la protection immunitaire nécessaire à son bon fonctionnement. C’est une des conditions absolues à la bonne santé.
PRENDRE RDV EN LIGNE